Recherche avancée

Suivez-nous sur Facebook
 

Arte Povera, courant majeur de l'art moderne italien

Date(s) : Le vendredi, samedi
- 30,31 août 2021
- 2 septembre 2021

Horaire : De 10h00 - 12h00

Lieu : Salle RVB à BXL --- Plans des auditoires de Bruxelles

Prix : 42 (non-membres + 5€) €

Code d'activité : 8651

Formateur : Stéphanie Bliard

Comment s'inscrire ? Description :



Le terme Arte Povera est utilisé pour la première fois en 1967 par Germano Celant, critique d’art italien. Plus riche en sculptures qu’en peintures, l’Arte Povera se situe en opposition à l’art scientifique, au cinétisme et à l’op art, ainsi qu’à la société de consommation mise en images par le pop art. Il s’agit d’élever la pauvreté des matériaux, des moyens et des effets au rang d’art. Les artistes de l’Arte Povera souhaitent rétablir un contact direct et sensible entre le spectateur et les matériaux naturels. Loin d’être difficile à comprendre, il propose une autre lecture de ces matériaux, de l’idée derrière une oeuvre et de notre relation à celle-ci. Composé de figures majeures, Giuseppe Penone, Mario Merz, Jannis Kounellis, entre autres, il permet de comprendre une époque majeure de création encore déterminante à l’heure d’aujourd’hui.