Recherche avancée
 

U.S.A., « Si vis pacem, para bellum »

Date(s) : Le mardi
- 4,11,18,25 septembre 2018
- 2,9,16,23,30 octobre 2018
- 6,13,20,27 novembre 2018
- 4,11,18,25 décembre 2018

Horaire : De 10h00 - 12h00

Lieu : Salle RVB à BXL --- Plans des auditoires de Bruxelles

Prix : 125 €

Code d'activité : 4128

Formateur : Dalemans R

Comment s'inscrire ? Description :

Depuis la Guerre d’Indépendance jusqu’à nos jours, les États-Unis, apôtres de la paix, n’ont cessé d’être présents sur tous les champs de batailles. Son propre sol (guerres indiennes, Guerre de Sécession) et d’autres continents verront l’armée américaine régulièrement au feu. Si certains affrontements sont connus : Mexique (1846/48), Cuba (1898), Première et Deuxième Guerres mondiales, combien d’autres conflits, prenant pour prétexte la défense de la liberté n’ont fait que dissimuler les intérêts économiques et/ou politiques de l’oncle Sam. Sans compter les conflits internes, on dénombre plus de soixante interventions extérieures. Faute d’être exhaustifs, nous passerons en revue quelques facettes de ce qui peut être qualifié paradoxalement d’impérialisme américain.