Recherche avancée
 

Cycle : Histoire, religions, cultures

Date(s) : Le vendredi
- 11,18,25 janvier 2019
- 1,8,15,22 février 2019
- 1,15,22 mars 2019

Horaire : De 14h00 - 16h00

Lieu : Salle Auditoire UCL à LLN --- Plans des auditoires de Louvain-la-Neuve

Prix : 126 €

Code d'activité : 3320

Formateur : Polet J

Comment s'inscrire ? Description :

Le cours, qui continue celui qui a traité, l’an dernier,  des mondes anciens, abordera, cette année, sous  divers aspects, certaines périodes où se sont manifestés  ou qui illustrent les liens structurant de l’histoire,  de la religion et de la culture. Il se limitera à la  civilisation européenne telle qu’elle s’est développée  au cours de l’ère chrétienne. Il ne faut pas avoir suivi la première année pour suivre ce module.

Jean-Claude Polet - 11/01
Introduction C’est dans le Temps de l’Histoire, c’est du Sens de l’Histoire que naissent les religions et les cultures. C’est de l’Histoire du Temps, cosmique et humain, extérieur et intérieur, qu’elles entendent, les religions comme les cultures, signifier le Sens, pour l’esprit humain et par lui.

Pierre Assenmaker - 18/01 et 25/01
Quand les religions dessinent la Ville : de la Rome impériale à la Rome des papes Le destin de la « Ville éternelle » fut d’être au fil des siècles la capitale d’un Empire qui devait se confondre avec le monde (Roma caput mundi) puis le siège d’une religion à prétention universelle. Rome est ainsi un cas d’étude privilégié pour observer dans le domaine de l’urbanisme, qui est tout à la fois matériel, social, culturel et spirituel, quelques façons dont l’esprit humain, aux prises avec le temps et l’espace, a inscrit son action dans ces deux dimensions. > D’une religion à l’autre : l’empreinte des cultes dans l’espace urbain, d’Auguste au pape Damase (Ier-IVe siècles) > II. Renaissance d’une capitale mondiale : la nouvelle Rome des papes (XVe-XVIe siècles)

Henri Bouillon - 01/02
L’importance de Martin Luther dans l’histoire de la langue allemande On se posera la question : d’où vient la langue allemande actuelle ? Après une évocation des racines de la langue, on soulignera le rôle particulier qu’a joué la traduction de la Bible par Martin Luther pour établir ce qu’on appelle le Hochdeutsch aujourd’hui.

Jean-Claude Polet - 8/02, 15/02, 22/02 et 1/03
L’icône orthodoxe, un art religieux contre l’histoire et la culture > Antécédents et emprunts On situera l’émergence de l’icône orthodoxe et sa justification propre dans la continuité esthétique, thématique et stylistique des traditions antérieures et de leurs influences. > Images et architectonique liturgique On réfléchira à la place et à la fonction des images dans l’organisation architecturale des édifices chrétiens et dans les relations organiques que leur disposition et leur programme entretiennent avec les divers aspects de la dramaturgie liturgique. > Représentation et narration La représentation picturale d’« art sacré » traduit et canonise la figuration impliquée par les projections imaginaires d’un donné partagé par une conscience collective traditionnelle. Les icônes narratives stimulent la représentation des scènes et des significations qu’elles impliquent. Les icônes portraits touchent, quant à elles, la représentation d’un être qui impose son altérité. > L’icône face-à-face. Prière et présence On s’attachera ici aux principales icônes portraits de la tradition orthodoxe et l’on montrera combien la représentation qu’elle propose est fondée, à l’origine comme à la fin, sur une relation personnelle, intérieure voire mystique, entre le regardé et le regardant, touchant alors la nature même de la prière.

Vincent Dujardin - 15/03
L’Union Européenne : un projet politique basé sur des valeurs et des intérêts ? Le processus d’intégration européenne doit faire face à des défis de grande ampleur. Il importera d’en présenter les grands enjeux, à l’aune des valeurs qui se trouvent au coeur du projet européen.

Beata Dunaj - 22/03
Comment le christianisme a façonné la culture de la Pologne et de ses voisins Au Xe siècle, la Pologne, la Bohême et la Hongrie rejoignent l’Occident chrétien. C’est un tournant : depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours, le visage de ces pays sera marqué par le christianisme. Aussi bien dans le domaine de la littérature que dans celui de l’architecture, en passant par la peinture, la sculpture ou le cinéma.