Rechercher une formation

accueil >conférences


Conférences

 Journée inaugurale
 1er quadrimestre - LLN
 2e quadrimestre - LLN
 1er quadrimestre - BXL
 2e quadrimestre - BXL
 Archives

Informations pratiques

 Tarifs, lieux et horaires



Conférences Louvain-la-Neuve | 2ème quadrimestre 2017-2018

Elles ont lieu le mardi de 14h15 à 16h15 à l'auditoire Socrate 10 (SOCR 10) des Auditoires Socrate, place du Cardinal Mercier, 12 à Louvain-la-Neuve.

Voir le plan d'accès






« Il est plus sûr d’être craint que d’être aimé »


23/01/18
Machiavel, sa vie, son œuvre, ses idées

Damien Wigny

Spécialiste de la Toscane, auteur de 3 guides sur la Toscane, Florence et Sienne

Nourrissant une véritable passion pour la Toscane et pour ceux qui, à la Renaissance, l’ont façonnée, Damien Wigny s’est intéressé à Machiavel. L’auteur du « Prince » est connu, mais peu lu et souvent mal interprété. Pour mieux comprendre Machiavel, dont la personnalité ne peut se réduire à être l’auteur d’un seul texte, l’orateur nous le restituera dans son contexte historique et développera ses idées au regard de l’ensemble de ses écrits. Il nous démontrera combien il influence encore notre pensée politique contemporaine.


30/01/18
Winston Churchill. Grand homme ou petit monsieur ?

Francis Balace

Professeur ordinaire honoraire à l’ULg

Incarnation, pour les Belges occupés, de la volonté de résistance du peuple britannique après mai-juin 1940, Churchill revenait de loin mais, tout au long de sa carrière, avait toujours su utiliser ce qu’il appelait sa « cuirasse de mensonges » et manifester une extraordinaire habilité pour rebondir après chaque échec politique. Derrière l’image du premier gentleman britannique, il était surtout l’illustration vivante de ce que ses compatriotes appellent le « onzième commandement » : « Thou shall not be caught ».



Turbulences climatiques


06/02/18
Quel climat laisserons-nous aux générations futures ?

Jean-Pascal van Ypersele

Pr. climatologie et sc. Environnement UCL. Co-auteur du prochain rapport de l’ONU sur le dvpt durable

Les glaciers fondent, le niveau des mers monte de plus en plus vite, les températures battent record après record, les pluies s’intensifient. La responsabilité humaine dans ces bouleversements climatiques est déterminante. Si nous continuons sur cette voie, la Terre que nous laisserons à nos enfants sera bien moins habitable. Mais ce n’est pas une fatalité. Il est possible d’agir face à ces changements, sur la base du dernier rapport du GIEC, à l’échelle individuelle ou collective. Il y a urgence, mais il reste de l’espoir.



Au cœur du XXIe siècle


20/02/18
Smart cities ou la réalité des villes intelligentes

Nathalie Crutzen

Professeur & directrice du Smart City Institute, HEC Liège, ULg

Smart city, concept à la mode ou transformation réelle des villes ? L’enjeu consiste à concevoir des villes qui intègrent « intelligemment » la pression démographique, en termes de gestion de la mobilité, de l’environnement et de l’économie. En termes aussi de gouvernance, dynamique sociale et gestion des ressources humaines. Comment les acteurs de nos villes appréhendent-ils le phénomène de smart city ? Qui est le moteur de ce bouleversement ?


27/02/18
IRIS, une aventure technologique autour du monde

Pierre De Muelenaere

Founder, Past President & CEO, IRIS Group

Pierre De Muelenaere reviendra sur l’histoire d’IRIS, spin-off de l’UCL créée en 1987 spécialisée dans la Reconnaissance Intelligente de Documents, qui a connu un développement spectaculaire au niveau technologique et commercial. IRIS compte aujourd’hui plus de 560 collaborateurs et est active dans le monde entier, grâce notamment à son intégration dans le groupe Canon en 2012. Il expliquera ses nouvelles activités centrées autour des thèmes de l’entreprenariat, de l’innovation et de l’éducation qui lui ont inspiré l’écriture de l’IRIS Book.



L’action sociale, une action politique


06/03/18
Médecins du Monde, ce que nous apprennent les plus précaires

Pierre Verbeeren

Directeur général de Médecins du Monde (MdM) en Belgique

MdM, fondée par Bernard Kouchner, est une dissidence de MSF. Aujourd’hui, MdM intervient partout dans le monde, donc aussi chez nous, auprès des plus précaires. En Belgique, MdM compte 120 employés et plus de 600 bénévoles médecins, infirmiers, pharmaciens, psychologues … qui soignent les exclus et les aident à recouvrer leurs droits. Grâce à la « solidarité chaude » des donateurs et des bénévoles, MdM crée le lien entre le pouvoir public garant de la protection de chacun et la puissance de la fraternité humaine.


13/03/18
L’économie sociale - Nécessité ou opportunité ?

Julien Coppens

Directeur général des Petits Riens, ingénieur commercial

Caisses publiques exsangues, politique d’appels à projet one-shot au détriment de financements à long terme. Certaines associations sont contraintes de financer une partie de leurs projets en développant une activité économique, d’autres le font par conviction. En entrant par nécessité dans le marché, tout en préservant leurs valeurs, les entreprises sociales créent une autre façon de «faire des affaires». Dans une société mondialisée en perte de sens, l’économie sociale offre une lueur d’espoir. L’exemple des Petits Riens.



Les données, la machine et moi


20/03/18
L’intelligence artificielle, une parmi beaucoup d’autres

Luc de Brabandere

Philosophe d’entreprise, maître de conférences à l’UCL, Fellow du Boston Consulting Group

Il y a des nombreuses formes d’intelligence, et une partie d’entre elles échappent aux possibilités technologiques. Un ordinateur peut reconnaître un visage, mais il ne peut le trouver beau. Un ordinateur a de la mémoire, mais il ne peut avoir des souvenirs. Un ordinateur peut apprendre de ses erreurs, mais il ne peut les regretter, il peut comparer des idées, mais il ne peut en avoir. L’intelligence artificielle n’est pas plus possible que le mouvement perpétuel ou la langue universelle.


27/03/18
Les algorithmes, aide ou frein à l'émancipation ?

Antoinette Rouvroy

Docteur Droit IUE Florence, Chercheur qualifié du FRS-FNRS CRIDS, Prof. Fac. philo. UNamur

De manière de plus en plus prépondérante, les données numériques informent et guident l’action dans la quasi-totalité des secteurs d’activité et de gouvernement. Les algorithmes sont-ils en passe de gouverner, à notre insu, notre conduite ? Les individus sont-ils pris en compte en tant qu’agrégats temporaires de données numériques exploitables en masse à l’échelle industrielle ? Dans ce contexte, comment repenser l’espace public, la démocratie, afin de garantir que les personnes restent des sujets de droit à part entière ?



À perdre la raison


17/04/18
Tous fous ? Même pas peur !

Vincent Dubois

Dir. médical Epsylon ASBL, réseau de soins psychiatriques à BXL, pr. invité à la Fac. de médecine UCL

La pratique psychiatrique évolue beaucoup. À la prise en charge des maladies mentales (schizophrénie, grands troubles de l’humeur,…) s’est ajoutée la nécessité de répondre aux problématiques de santé mentale, notion plus large englobant les difficultés psycho-sociales rencontrées au cours de la vie (adolescence difficile, stress au travail,…). Dans ce contexte mouvant, nous verrons comment la recherche scientifique, l’évolution sociétale mais aussi l’organisation des soins ont modifié la trajectoire de vie de nos patients.


24/04/18
Le chamboulement du monde des soins par un Tsunami technologique

Philippe Coucke

Professeur, docteur en médecine, membre du Conseil de gouvernance du CIO et de Physique médicale

Aujourd’hui tous les secteurs de l’activité humaine sont soumis à un flux accéléré d’innovations radicales et disruptives, qui influencent profondément l’évolution sociétale. Il n’y a aucune raison de croire que le secteur des soins de santé ne subira pas – lui aussi – ce déterminisme technologique. Les trois mots clés sont déjà ioMT (internet of Medical Things), « Big Data » et intelligence artificielle. Ce nouvel écosystème doit se mettre en place rapidement car l’ancien n’est tout simplement plus durable.



Terminer en beauté


08/05/18
L’art et les images de mai 1968, passé et avenir

Jean-Philippe Theyskens

Historien de l’art et guide-conférencier

Jeunesse, démocratisation, provocation… le grand élan de remises en question de mai 68 toucha aussi la production de nombreux artistes  en une année turbulente qui les vit, comme de nombreux photographes, agir sur tous les fronts. À cinquante ans de distance, quels échos ces créations trouvent-elles dans la production artistique aujourd’hui ?
  Accueil  |  Université des aînés  |  Publications  |  Sondages  |  Contact